La Liste des Musées Étranges par Orhan Pamuk

Le Musée de l’Innocence est un roman, qui raconte l’amour douloureux de Kemal, écrit par Orhan Pamuk, l’écrivain turc qui est un lauréat du prix Nobel de littérature.

Ce roman, est sans doute un ouvrage bizarre ; il a été écrit comme une catalogue de musée pour le Musée de l’Innocence qui a été créé par Pamuk en liaison avec le roman portant le même nom. Dans son roman, Pamuk parle, d’une manière passionnant, de quelques musées excentriques, intéressants et étranges.

Ci-dessous vous pouvez trouver la liste des villes où se trouvent les musées mentionnés par l’écrivain. Les enthousiastes des musées sont invités à les visiter.

Masumiyet Müzesi'nden iki kare.

Deux Images du Musée de l’Innocence.

Dans le roman de Pamuk, le personnage principal, Kemal, critique les turcs riches qui, selon lui, sont ignorants, incultes, et manquent confiance en soi. Il continue dans sa critique en décrivant les musées d’art modern (avec des restaurants luxes) de ces turcs riches comme des imitations mal faites des musées de l’occident. C’est pourquoi, pour Kemal, le peuple turc, dans leurs musées, doit contempler leurs propres vies au lieu de regarder les imitations médiocres des œuvres d’art occidentales. D’après lui, les musées turcs ne doivent pas représenter le désir de ressentir comme un occidental mais ils doivent refléter les vies des turcs. Kemal, qui a visité 5273 musées, et qui pense que le vrai musée doit être là où le Temps se transforme à un Lieu, ajoute trois points supplémentaires sur les musées.

Le musée:

  • N’est pas pour visiter mais pour ressentir et vivre
  • C’est la collection du musée qui se forme l’âme de ce qu’on ressent.
  • Sans la collection ce n’est pas un musée mais une maison d’expo.
Une autre image du Musée de l'Innocence

Une autre image du Musée de l’Innocence

Le musée de l’Innocence est vraiment un musée curieux. La collection du musée comprend plusieurs objets intéressants et amusants qui vont des verres de rakis à moitié pleins, aux mégots des cigarettes ; du lit où le personnage principal du roman fait l’amour, aux rabots de coing de celui qui l’obsède. Avec ses vitrines aux petites boites, le Musée de l’Innocence, une institution exemplaire, offre une expérience unique et originale aux enthousiastes de musée à Istanbul.

La partie du roman qui raconte l’histoire et le discours de Kemal / Pamuk sur la création du Musée, on peut trouver plusieurs musées dans les différents endroits du monde. Le point commun de ces musées pour l`auteur (ou pour Kemal) est qu’ils peuvent être émotionnels et émouvants. D’ailleurs Kemal est une personne émotionnelle et dramatique qui peut évoquer des phrases comme : « le Musée de l’Innocence est un endroit qui restera ouvert éternellement pour les amoureux qui ne peuvent pas trouver la place pour s’embrasser. »

Ci-dessous vous pouvez trouver la liste des musées dont le Musée de l’Innocence, peut être, s’est inspiré :

  • Agrigente, Sicile : Maison de Pirandello
  • Aix-en-Provence, France : Atelier Cézanne
  • Anvers, Belgique : Maison Rockox
  • Baltimore, Etats-Unis : Maison Edgar Allan Poe
  • Barcelone, Catalogne: Musée Frederic Marès
  • Berlin, Allemagne : Musée Berggruen
  • Berlin, Allemagne : Musée des Choses
  • Besançon, France : Musée du Temps
  • Breivik, Norvège : Musée de la Ville
  • Calcutta, Inde : Musée Tagore
  • Ceiba, Honduras : Musée des Papillons et des Insectes
  • Chazelles-sur-Lyon, France : Musée du Chapeau
  • Florence, Italie : Galleria degli Uffizi
  • Gori, Géorgie : Musée Staline
  • Göteborg, Suède : Musée de l’Histoire
  • Grasse, France : Musée International de la Parfumerie
  • Haarlem, Pays-Bas : Musée Teyler
  • Hangzhou, Chine : Musée de la Médecine Chinoise
  • Helsinki, Finlande : Musée Municipal d’Helsinki
  • Illiers-Combray : France : Musée Marcel Proust
  • Londres, Angleterre : Musée de Londres
  • Londres, Angleterre : Musée Florence Nightingale
  • Londres, Angleterre : Musée Sir John Soane
  • Los Angeles, Etats-Unis : Musée de la Technologie Jurassique
  • Madras, Inde : Musée Fort St. George
  • Milan, Italie : Bagatti Valsecchi
  • Montfort-L’amaury, France : Musée Maurice Ravel
  • Munich, Allemagne : Alte Pinakothek
  • Oporta, Portugal : Musée de l’Epoch Romantique
  • Paris, France : Musée Edith Piaf
  • Paris, France : Musée de la Préfecture de Police
  • Paris, France : Musée Jacquemart André
  • Paris, France: Musée Nesim de Camondo
  • Paris, France : Musée de Poste
  • Paris, France : Petit Musée des Objets Trouvés
  • Paris, France : Musée Gustave Moreau
  • Paris, France : Musée de la Vie Romantique
  • Paris, France: Musée du Fumeur
  • Rijnsburg, Hollande : La Maison de Spinoza
  • Rome, Italie : Musée Mario Praz
  • Rouen, France : La Maison Natale de Flaubert
  • Smithfield (Caroline du Nord), États-Unis: Musée Ava Gardner
  • Petersburg, Russie : Musée Dostoïevski
  • Petersburg, Russie: Musée Nabokov
  • Stockholm, Suisse: Musée Strindberg
  • Stuttgart, Allemagne: Musée de la Province Württemberg
  • Trieste, İtalie: Musée de la Mer
  • Vérone, Italie: Musée Castelvecchio
  • Vienne, Autriche: Musée de Freud

En plus de la liste d’Orhan Pamuk, on vous recommande trois autres musées “étranges” :

  • Oxford, Angleterre: Musée Pitt Rivers
  • Venise, Italie: Musée d’Histoire Naturelle
  • Venise, Italie: Musée Fortuny

1 Comment La Liste des Musées Étranges par Orhan Pamuk

  1. Rolando

    Hello webmaster do you need unlimited articles for your page ?
    What if you could copy article from other blogs, make it unique and publish on your blog – i know the right tool for you, just search in google:
    kisamtai’s article tool

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *